Hôtels Madagascar > Actualités > Evasions > Parc Zoologique et Botanique de Tsimbazaza à Antananarivo

Jeudi 3 Mai 2012

Assez discret dans le paysage tananarivien, le Parc Zoologique et Botanique de Tsimbazaza (parc de Tsimbazaza) peut passer inaperçu pour les touristes. Pour ceux qui ne vont pas séjourner longtemps dans la Grande Ile, la visite du parc constitue une excellente alternative pour avoir un aperçu global de la richesse naturelle de Madagascar. A quelques minutes du centre-ville d’Antananarivo, sa visite prend en moyenne une demi-journée. Les détails.

Petite historique du parc

Le parc de Tsimbazaza approche la centenaire, car il a été créé en Aout 1925 en tant que jardin botanique. Bien plus loin, son lac artificiel date de l’époque du Roi Radama 1er qui a demandé sa construction vers l’an 1815. Selon les récits, le roi y faisait baigner ses soldats avant la revue. En 1947, le jardin botanique est remis sous la responsabilité de l’Institut de recherche scientifique de Madagascar. Cet institut a su insuffler un dynamisme pour enrichir les espèces de plantes et d’animaux pour devenir au final un parc. Son extension s’est déroulée progressivement autour de ce point d’eau appelé Lac de la Reine (allusion à Ranavalona 1ère). En 1974, la gestion du parc de Tsimbazaza est confiée au gouvernement malgache qui y instaure différents départements pour promouvoir les activités du parc.

Échantillon de la faune et la flore malgache dans le parc

Le premier rôle du parc réside dans la protection et conservation de la faune et de la flore locale. Les visiteurs y trouveront la majorité des espèces endémiques à Madagascar. Pour les animaux, il y a bien évidemment les lémuriens qui font la fierté de l’île, mais aussi diverses espèces de reptiles, d’oiseaux, d’insectes, et les arachnides qui attirent un grand nombre de chercheurs étrangers sur la destination. La végétation prend des caractères exotiques avec les orchidées, les baobabs, le raphia et bien évidemment le ravinala ou arbre des voyageurs. Les mots ne suffiront pas à décrire la richesse du parc de Tsimbazaza, le mieux est d’aller voir de ses propres yeux.

Les différentes facettes du parc


Dès ses débuts, le parc est destiné à rassembler les spécimens d’animaux et de végétaux à Madagascar. Actuellement, le parc dispose de divers départements pour assurer les rôles qu’il s’est attribué. La flore et la faune disposent chacune de son propre département pour sa gestion. Un département se charge de la mission de la conservation et d’éducation, dont les activités visent à informer et sensibiliser le public sur la question de l’environnement. En même temps, les 27ha du domaine abritent un musée réparti dans des salles : deux salles dédiées à l’ethnologie, et une salle pour les Sciences naturelles et la paléontologie.

Infos pratiques

Heures d’ouverture : 09h – 17h
Tarifs locaux : 600 Ariary pour les adultes, 400 Ar pour les enfants
Tarifs étrangers : 10 000 Ariary pour les adultes, 4 000 Ar pour les enfants
Frais pour une camera : 4 000 Ar
Frais pour un appareil photo : 600 Ar
Téléphone : + 261 20 22 311 49 / + 261 20 22 310 14
Email : pbzt@bow.dts.mg

par Hanja

LAISSER UN COMMENTAIRE

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées
Rechercher un hôtel
  • destination

  • type

  • catégorie

Actualité Economique et Touristique

Madagascar, la réalité derrière le rêve

Madagascar est une grande île, réputée pour sa biodiversité, ses belles plages, sa culture, ainsi que la richesse de la faune et flore marine. Très populaire chez les passionnés de tourisme balnéaire, d’ethnographique et aussi d’écotourisme, Madagascar dispose d’innombrables trésors pour charmer n’importe quel visiteur. Malheureusement, une autre réalité se cache derrière la beauté de Madagascar, celle de la pauvreté la plus absolue.

Visas et formalités d'entrée à Madagascar

Depuis le 08 février 2016, les prix des visas sont revus à la hausse, que ce soit dans le cadre des voyages d'affaires, les stages et missions de courte durée ou pour le tourisme. Quels sont ainsi les changements concernant les visas et formalités permettant d'entrer dans la Grande Ile.

voir plus

Evénements et Salons

Ze’Défi OI 2015 : des représentantes malgaches sortent vainqueurs

Le savoir-faire des Malgaches en matière d’art culinaire a été primé au concours culinaire « Ze’Défi OI» à l’Île de la Réunion. Un concours organisé durant le « Ze’Salon » des Îles Vanille en juillet dernier à l’Île de la Réunion.

La 36e édition de la Journée mondiale du Tourisme à Nosy Be

Depuis 1980, la Journée Mondiale du Tourisme est fêtée à l'initiative de l'OMT , l'Organisation Mondiale du Tourisme, tous les 27 septembre. Cette date si particulière n'a pas été choisie au hasard.

voir plus

Sites de voyages à découvrir

Croisière dans les îles perdues des Grenadines

Dans la chaîne des petites Antilles, il existe encore quelques îles perdues où bien peu de monde met les pieds. Accessibles uniquement par vie maritime, bien souvent seulement en catamaran où en bateau de pèche local, ces îles reculée sont généralement peu pratiquée du fait des contraintes météorologiques où de tirant d'eau qu'impose l'approche et le mouillage.

Explorer les USA autrement : en train

Au pays de la voiture, décider de parcourir les USA en train passera sans doute pour une excentricité. Pourtant, c'est un moyen de transport confortable, économique, et tellement plus convivial et reposant que la voiture !

voir plus

Newsletter
Hôtels du mois

Green Club Ambila

Green Club Ambila

Situé à 250km de la capitale, sur la route de Tamatave - côte Est de Madagascar, notre établissement à Ambila est un site balnéaire et forestier exceptionne...

Hôtel H1 Tamatave

Hôtel H1 Tamatave

Affaires ou vacances, un accueil très chaleureux vous attend dans notre hôtel en plein centre ville de Tamat...

Les Hauts Manguiers

Les Hauts Manguiers

Situé sur l'ile de Nosy Be à Madagascar, il offre des hébergements de luxe.

Hotel H1 Isalo

Hotel H1 Isalo

950 m du Centre de la ville Ranohira sur la RN7