Hôtels Madagascar > Actualités > Evasions > Parc Zoologique et Botanique de Tsimbazaza à Antananarivo

Jeudi 3 Mai 2012

Assez discret dans le paysage tananarivien, le Parc Zoologique et Botanique de Tsimbazaza (parc de Tsimbazaza) peut passer inaperçu pour les touristes. Pour ceux qui ne vont pas séjourner longtemps dans la Grande Ile, la visite du parc constitue une excellente alternative pour avoir un aperçu global de la richesse naturelle de Madagascar. A quelques minutes du centre-ville d’Antananarivo, sa visite prend en moyenne une demi-journée. Les détails.

Petite historique du parc

Le parc de Tsimbazaza approche la centenaire, car il a été créé en Aout 1925 en tant que jardin botanique. Bien plus loin, son lac artificiel date de l’époque du Roi Radama 1er qui a demandé sa construction vers l’an 1815. Selon les récits, le roi y faisait baigner ses soldats avant la revue. En 1947, le jardin botanique est remis sous la responsabilité de l’Institut de recherche scientifique de Madagascar. Cet institut a su insuffler un dynamisme pour enrichir les espèces de plantes et d’animaux pour devenir au final un parc. Son extension s’est déroulée progressivement autour de ce point d’eau appelé Lac de la Reine (allusion à Ranavalona 1ère). En 1974, la gestion du parc de Tsimbazaza est confiée au gouvernement malgache qui y instaure différents départements pour promouvoir les activités du parc.

Échantillon de la faune et la flore malgache dans le parc

Le premier rôle du parc réside dans la protection et conservation de la faune et de la flore locale. Les visiteurs y trouveront la majorité des espèces endémiques à Madagascar. Pour les animaux, il y a bien évidemment les lémuriens qui font la fierté de l’île, mais aussi diverses espèces de reptiles, d’oiseaux, d’insectes, et les arachnides qui attirent un grand nombre de chercheurs étrangers sur la destination. La végétation prend des caractères exotiques avec les orchidées, les baobabs, le raphia et bien évidemment le ravinala ou arbre des voyageurs. Les mots ne suffiront pas à décrire la richesse du parc de Tsimbazaza, le mieux est d’aller voir de ses propres yeux.

Les différentes facettes du parc


Dès ses débuts, le parc est destiné à rassembler les spécimens d’animaux et de végétaux à Madagascar. Actuellement, le parc dispose de divers départements pour assurer les rôles qu’il s’est attribué. La flore et la faune disposent chacune de son propre département pour sa gestion. Un département se charge de la mission de la conservation et d’éducation, dont les activités visent à informer et sensibiliser le public sur la question de l’environnement. En même temps, les 27ha du domaine abritent un musée réparti dans des salles : deux salles dédiées à l’ethnologie, et une salle pour les Sciences naturelles et la paléontologie.

Infos pratiques

Heures d’ouverture : 09h – 17h
Tarifs locaux : 600 Ariary pour les adultes, 400 Ar pour les enfants
Tarifs étrangers : 10 000 Ariary pour les adultes, 4 000 Ar pour les enfants
Frais pour une camera : 4 000 Ar
Frais pour un appareil photo : 600 Ar
Téléphone : + 261 20 22 311 49 / + 261 20 22 310 14
Email : pbzt@bow.dts.mg

par Hanja

LAISSER UN COMMENTAIRE

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées
Rechercher un hôtel
  • destination

  • type

  • catégorie

Conseils aux voyageurs

CONSEILS VOYAGEURS A MADAGASCAR

MADAGASCAR est un pays où il fait bon vivre, une population accueillante , des paysages magnifiques, milles une merveilles a découvrir. Néanmoins, il est important de respecter quelques règles pour que vos vacances se déroulent à merveille.

Les lémuriens, incontournables lors de votre voyage à Madagascar

Rendus populaires par le dessin animé Madagascar de Dreamworks, les lémuriens restent les animaux les plus représentatifs de Madagascar. Toutes les espèces sont des primates strepsirrhiniens endémiques de la grande Ile. Parmi elles, le Microcèbe de Mme Berthe, le plus petit primate du monde, qui pèse 30 grammes, ainsi que l'Indri, qui peut peser jusqu'à 9,5 kg.

voir plus

Sites de voyages à découvrir

Croisière dans les îles perdues des Grenadines

Dans la chaîne des petites Antilles, il existe encore quelques îles perdues où bien peu de monde met les pieds. Accessibles uniquement par vie maritime, bien souvent seulement en catamaran où en bateau de pèche local, ces îles reculée sont généralement peu pratiquée du fait des contraintes météorologiques où de tirant d'eau qu'impose l'approche et le mouillage.

Explorer les USA autrement : en train

Au pays de la voiture, décider de parcourir les USA en train passera sans doute pour une excentricité. Pourtant, c'est un moyen de transport confortable, économique, et tellement plus convivial et reposant que la voiture !

voir plus

Evasions

Le Baobab, un arbre mythique

La grande Ile dispose d’une flore endémique unique au monde. Elle possède notamment 490 genres autochtones d'arbres et de grands arbustes dont 161 sont endémiques de Madagascar et des îles de l'Archipel des Comores. Parmi ces espèces, on retrouve les grands Baobabs.

Destination Madagascar : à la découverte de « Nosy Mangabe », cette île précieuse

Madagascar regorge de sites merveilleux, souvent mal connus malgré leur fort potentiel touristique. Parmi eux, Nosy Mangabe, une petite île située dans la baie d'Antongil, sur la côte nord-est de la Grande Île. Pour une évasion assurée pour les amoureux de la biodiversité.

voir plus

Newsletter
Hôtels du mois

Green Club Ambila

Green Club Ambila

Situé à 250km de la capitale, sur la route de Tamatave - côte Est de Madagascar, notre établissement à Ambila est un site balnéaire et forestier exceptionne...

Les Hauts Manguiers

Les Hauts Manguiers

Situé sur l'ile de Nosy Be à Madagascar, il offre des hébergements de luxe.

La Maison Familiale FI

La Maison Familiale FI

Une maison d’hôtes située en plein cœur d’une campagne avec douze chamb...