Voyage Ambanja

Passage obligé pour se rendre à Nosy-Be ou à Antsiranana par route, Ambanja est souvent perçu comme une simple ville de halte. C'est pourtant une ville qui mérite que l'on s'y attarde. Le centre, tout comme les alentours de la ville a sa part de Madagascar à vous offrir. Cadre verdoyant et population chaleureuse sont autant d'atouts que vous proposent la ville.

Organisez votre séjour à

Ambanja

Visiter Ambanja

Sambirano l'influente

 

La région d'Ambanja possède des surfaces cultivables très fertiles et propices au développement des plants comme le cacaoyer, le caféier ou encore le poivre. C'est un important centre commercial de la route qui mène vers Antsiranana. Se trouvant sur la route nationale 6, Ambanja se situe à 220 km avant la grande ville d'Antsiranana. Quelques dizaines de kilomètres avant d'arriver en ville, vous verrez s'étendre les palétuviers, qui annoncent la proximité de la mer. Et si la ville proprement dite n'est pas en bord de mer, on en sent la proximité. Ambanja doit sa richesse du fleuve qui la traverse, le Sambirano. Ce cours d'eau est responsable du microclimat arrosé de la région, assez rare dans la partie ouest de la Grande Ile. On lui doit également une nature verdoyante, avec notamment les arbres de teks qui atteignent le bord de la route. Pendant un séjour à Ambanja, il est intéressant de voir la culture du cacaoyer, à partir duquel on obtient de cabosses qui fournissent la matière première du chocolat. Le cacao de Madagascar est, avec celui du Guatemala, l'un des meilleurs du monde, particulièrement apprécié des maîtres chocolatiers suisses. Le plus curieux avec le plant de cacaoyers est la disposition des fruits. Ceux-ci n'apparaissent pas aux branchages, mais au niveau du tronc. Le traitement des fèves obtenues à partir des cabosses se fait en ville même. Il s'agit d'un procédé de fermentation et de torréfaction complexe que les habitants se feront le plaisir de vous faire découvrir.

La proximité d'Ankify

Si l'île de Nosy-Be est plébiscitée par les touristes, il existe un endroit à proximité d'Ambanja qui constitue une charmante bourgade balnéaire, le village d'Ankify. LA course du taxi à partir de la ville est abordable et on y trouve de magnifiques plages de sable fin baignées par une mer agréablement chaude. Beaucoup de visiteurs ignorent cette destination puisqu'ils la considèrent juste comme un embarcadère vers Nosy-Be. Les cocotiers vous procureront un désaltérant de choix lorsque le soleil commence à taper. Comme à Ambanja, les petits restaurants, appelés ici hotely (à ne pas mélanger avec les hôtels) proposent des plats à base de fruits de mer fraîchement pêchés. Dès que l'on s'éloigne un peu de l'embarcadère, la vie offerte par Ankify est très calme, à l'image de la philosophie bien malgache du moramora, c'est-à-dire que les activités de la journée se déroulent sans précipitation. En adoptant ce mode de vie, vous aurez vite fait de vous débarrasser du stress et des préoccupations pour vous laisser abandonner au bonheur du moment présent. Il est également possible de partir en exploration en longeant les côtes sauvages de cette région où la nature a encore tous es droits. Pour apporter une authenticité au voyage, une petite excursion en pirogue traditionnelle est l'idéal. Pensez à négocier le tarif pour ne pas avoir à subir le tarif Vazaha.

 

Actualités voyage Madagascar

Analamerana, un écrin naturel fascinant

Si vous prévoyez de partir à Diégo depuis la capitale, pourquoi ne pas faire une escapade à Analamerana? Ici, pas de déception possible ! Cette réserve spéciale reflète parfaitement la beauté et l'endémisme de la biodiversité malgache. Et les bons plans ne manquent pas une fois sur place.

07/09/09

Newsletter
Carte d´identité

Nom : Ambanja

Nom malgache : Ambanja

Nbr d´habitant : 33 500

A voir, à faire :
La plantation de cacao - Millot
les épices
Village d'Ankify

Hôtels sélectionnés

Môtel Diamant 10

Môtel Diamant 10

en cours de rédaction

Chez Claire

Chez Claire

Quelques bungalows sommaires autour de 6 000Ar pour deux. Fait aussi resto. Pour les aventuriers...